Sortie d’équipe au Lounge-Kino à Zurich

Sortie d’équipe au Lounge-Kino à Zurich

Rassemblement dans la pièce principale du bureau: les seules informations qui ont été données sont l’endroit où nous devions aller. Les autres détails sont restés secrets. Kurt et Jonas font toujours comme ça.

Nous avons pris le train en direction de la gare centrale de Zurich. Après un seul arrêt, nous sommes descendus en gare de Zürich Hardbrücke. Les quelques pas faits au milieu de grands immeubles nous ont amené devant des pubs. Pourquoi pas ? Ça a l’air sympa là-dedans…… Mais où allons-nous être emmené ?

Finalement, nous nous sommes arrêtés devant un « cinéma lounge ». Wow ! C’est très spécial et convivial. Après avoir enlevé les vestes, nous avons pu commander quelque chose à boire. C’est le moment d’une petite coupe (un peu du Champagne), d’un Aperol Spritz ou encore d’une bière.

De petits groupes se sont formés aux tables, côté bar. Certains parlaient, grignotaient des chips, étaient plongés dans la lumière colorée qui nous recouvrait. Pur instant de détente.

Puis on nous a dit que l’on pouvait s’asseoir. Des canapés pour deux personnes avec de nombreux coussins où l’on pouvait s’asseoir confortablement ou même s’allonger, sont désormais occupés. Tout de suite, nous nous laissons couler sur les oreillers. Pendant que les vidéoclips apparaissaient à l’écran et que nous essayions de deviner le chanteur, de petits amuse-gueules nous étaient servis en entrée. C’était délicieux. Du coup, le « Food porn » était impossible à éviter.

Soudain, la lumière s’éteignait et le film commençait. Nous avons regardé “L’extraordinaire voyage du fakir” en anglais avec des sous-titres en allemand et en français. Les conditions étaient égales pour tous.

Puis le film s’est arrêté afin que le plat principal puisse être servi. Nos végétariens ont dû être patients, car il semblait y avoir des malentendus lors de la commande à l’avance : des collations sans viande avaient été échangées avec d’autres plats. Néanmoins, l’erreur sera corrigée. On a aidé partout où on a pu. Et si quelqu’un ne pouvait pas terminer son bol, il y avait toujours une âme affamée qui était heureuse de l’aider.

La lumière s’est éteinte à nouveau, le film a recommencé. Les canapés douillets nous ont fait oublier qu’à un moment donné, ce soir-là, nous devions reprendre le train qui nous ramenait à la maison. Une fois le film terminé, il y a eu à nouveau du temps pour la conversation et les bavardages. Certains ont parlé de cosmétiques, d’autres de Snapchat.

Tous les desserts servis, suivis d’un café ou d’un expresso étaient excellents. Mais très vite, on nous a fait savoir que la liaison entre Zurich Hardbrücke et Zurich gare centrale posait problème. Nous devions nous rendre à la gare centrale suffisamment tôt pour pouvoir prendre le train du retour.

A la gare, certains ont commencé à courir ou se sont rendus sur le quai en file tels des lemmings. Et tout ça pour s’apercevoir que le train était déjà parti.
Notre groupe s’est divisé en plus petits groupes, pour passer le temps d’attente on s’est promené à la gare. Finalement, tout le monde a pris son train.

Le lendemain matin ? Certains sont venus au bureau, d’autres ont pris congé. Peut-être que quelqu’un est resté à la gare centrale de Zurich pour y passer la nuit ? Blague à part. 😉

Merci à Jonas et Kurt pour ce super événement, même si vous en faites toujours un secret !