iHomeLab

Le 7 juin 2018, nous avons visité le iHomeLab de la Haute école spécialisée de Lucerne. Comment réduire la consommation d’énergie grâce aux bâtiments intelligents ? Comment les personnes âgées peuvent-elles vivre aussi longtemps que possible chez-soi ? C’est exactement ce que l’équipe d’iHomeLab recherche.

Comme je m’étais informé à l’avance, j’étais curieux de voir ce qui nous sera montré lors de notre visite. Jusqu’où en est la technologie d’aujourd’hui et y a-t-il des composants que je peux déjà intégrer dans ma vie quotidienne pour me faciliter la vie ? Avec ces questions et d’autres, je me suis rendu à iHomeLab avec l’équipe Fluance.

Quand je suis arrivé sur le site, j’ai réalisé que derrière le store vénitien d’argent se trouvait une maison relativement ancienne. J’ai été surpris et j’ai pensé que les stores étaient la façade du bâtiment. Mon incompréhension s’est rapidement dissipé lorsque Peter Kronenberg a commencé la présentation. Comme il nous l’a expliqué, les stores servent à isoler la chaleur dans la maison ou à protéger le froid ou la chaleur de l’extérieur.

Remerciements à Léonie Miserez

“James” est le nom de l’ordinateur iHomeLab qui a ouvert la porte du laboratoire. Nous sommes entrés dans une pièce avec 2 grands canapés, une cuisine et une plante d’entrée. Lorsque nous avons pris place sur les canapés, un film nous a été projeté. Les trois aspects principaux de l’iHomeLab nous ont été présentés. Efficacité énergétique, confort et sécurité – c’est ce sur quoi l’équipe d’iHomeLab travaille.

Après le film, nous avons été initiés aux aspects individuels ainsi qu’à tout ce que l’équipe pouvait déjà réaliser. Il y a une caractéristique que j’ai beaucoup aimé et que j’aimerais mettre en œuvre immédiatement à la maison : Au fur et à mesure que vous marchez dans l’appartement, l’écran de télévision change d’une pièce à l’autre, peu importe où vous vous trouvez. Vous ne manqueriez pas un clip vidéo et vous pourriez vous déplacer dans le bâtiment.

Remerciements à Badreddine Benaidja

L’iHomeLab a trop de fonctions pour répondre à toutes. Ce qui m’a fait penser, cependant, c’est que toutes les activités d’une personne seraient sont connus et éventuellement enregistrés. Que ce soit par des caméras, l’ordinateur de la maison ou la carte d’identité que l’occupant emporte avec lui pour que l’ordinateur de la maison puisse déterminer son emplacement. Si je devais vivre dans l’iHomeLab, je me sentirais mal à l’aise avec le temps. Parce que je saurais qu’avec un système piraté, tout ce qui me concerne serait révélé : comment je vis, ce que je fais, quand je le fais, etc.

Conclusion : L’équipe d’iHomeLab a développé de nombreux outils utiles qui pourraient faciliter la vie des personnes âgées. Mais vivre dans une “maison surveillée” serait “trop bien” pour moi. La question centrale est : Quelle est la sécurité d’un iHome ?

Eric Escurriola, (ancien apprenti chez Fluance)